Qu’est-ce que le DIC ?

Décider de prendre une assurance-vie et choisir le bon contrat, ça ne se fait pas à la légère. Il faut absolument disposer de toutes les informations nécessaires. C’est la raison d’être du DIC.

Le DIC, ou Document d’Information Clé, est un document qui détaille toutes les caractéristiques du contrat d’assurance-vie, que l’assureur doit absolument vous présenter avant la signature du contrat. Il a été introduit par une réglementation européenne en 2018. L’objectif est de s’assurer que les souscripteurs connaissent bien toutes les caractéristiques du produit avant de se décider, et ainsi de les aider à comprendre les risques, coûts et gains possibles. Puisque le format du DIC est le même chez tous les assureurs, il permet aussi de comparer le produit proposé à d’autres offres afin de faire un choix en toute connaissance de cause.

Les renseignements figurant dans le Document d’Information Clé concernent plusieurs aspects. Tout d’abord, « En quoi consiste le produit ? », qui présente à la fois les objectifs, sa durée de vie, et une description du type d’investisseur qu’il vise, ce qui vous permet de savoir si vous correspondez et s’il est fait pour vous. Ensuite, « Quels sont les risques ? » qui présente non seulement les risques grâce à un indicateur sur une échelle de 1 à 7 et à une estimation de la perte maximale possible, mais aussi les possibilités de gains. Enfin, plusieurs scénarios sont exposés, de favorable à très défavorable en passant par défavorable et intermédiaire.

Une assurance-vie engendre des frais : frais d’entrée (frais de dossier et frais sur versements), frais annuels de gestion, frais d’arbitrage, et frais de garanties optionnelles. Ils sont exprimés en pourcentage. L’un des objectifs du Document d’Information Clé est d’exposer clairement ces frais, et de permettre de calculer ce qu’ils représentent en euros, grâce à la rubrique « Que va me coûter cet investissement ? ». Vous vous engagerez ainsi en sachant exactement combien vous rapportera l’assurance-vie une fois ces frais déduits. Enfin, des recommandations doivent y figurer, à commencer par la durée de détention conseillée et les possibilités de retrait anticipé.